Actualités

Partager sur :
20 avril 2020
{EPITECH}

Télétravail à Epitech Lille : « Nous déroulons 100% de nos activités ! »

Vue 13 fois

Epitech, comme tous les établissements d’études supérieures, a fermé les portes de ses campus dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 en Europe. Pourtant, 100% des activités pédagogiques continuent dans tous les campus de France. 

Comment s’organisent les équipes ? Comment font les étudiants pour continuer à travailler ? Tour de France des initiatives d’Epitech pour le télétravail…

Aujourd’hui, c’est au campus de Lille qu’on s’intéresse, après celui de Montpellier, NantesBordeaux, et Lyon. Jean-Baptiste Caigneart, Directeur du Campus d’Epitech Lille, et Adam Cyffka, étudiant en 2ème année, Président du BDE d’Epitech Lille, et délégué de sa promotion, nous racontent leurs expériences.

100% des activités maintenues

« Notre grande fierté, c’est qu’on a réussi à dérouler 100% de nos activités depuis le début du confinement » raconte Jean-Baptiste Caigneart, le Directeur du campus d’Epitech Lille. Les étudiants suivent les mêmes process qu’avant, ils s’inscrivent à des modules sur l’intranet, et suivent les activités sur Microsoft Teams. Jean-Baptiste précise : « Là où avant il y avait une salle de classe physique, maintenant tout se passe sur Teams ».

 

 

Adam Cyffka, étudiant en 2ème année à Epitech Lille le confirme : « je n’ai pas vraiment changé mes habitudes de travail. Je poursuis mes activités comme avant, j’essaie de garder un rythme pour ne pas pénaliser mes camarades de travail. »

La solidarité entre étudiants

En effet, à Epitech, la majorité des exercices sont en fait des projets à réaliser seul ou en groupe. Cela oblige les étudiants à être solidaires les uns les autres. Pour travailler le plus efficacement possible, Adam raconte qu’il utilise Discord avec ses camarades, et se met en vocal toute la journée : « C’est assez pratique pour s’échanger des bonnes pratiques, pour ne pas couper le lien. On laisse le vocal toujours en marche, comme ça, si on a une question, une remarque, pas besoin de formaliser ça par écrit, on n’a qu’à le dire ».

 


 

En fait, les étudiants continuent à travailler et à développer leurs projets tout en étant connectés les uns les autres toute la journée. « Pour moi, cette expérience est clairement positive, raconte Jean-Baptiste. On a réussi à mettre en place des processus de travail comme aucune autre école n’a réussi à le faire. Ça montre bien que la pédagogie Epitech s’adapte à toutes les situations ! »

S’adapter, créer des initiatives, personnaliser

Afin de s’assurer que tous les étudiants sont bien connectés, et parce que tout le monde ne réagit pas de la même manière en période de confinement, l’équipe d’Epitech Lille a mis en place plusieurs initiatives. Notamment un bot, qui tous les matins, pose des questions à chacun des étudiants. « Ce bot nous envoie un message sur Teams pour savoir comment on va, si tout se passe bien et si on arrive à s’organiser » explique Adam. Grâce à ce système, l’équipe pédagogique peut prendre facilement des nouvelles des étudiants qui lâchent. 

 


« Je trouve ça plutôt ingénieux, car certains étudiants qui ne vont pas bien ne vont pas forcément le dire. Avec ce système, c’est le chemin inverse, alors on peut repérer ceux qui décrochent » raconte Adam. « À eux, on leur montre qu’ils sont importants pour nous, on leur fait des messages d’encouragement, on essaie de les re-motiver » sourit Jean-Baptiste.

À Epitech, on travaille beaucoup… mais pas que !

Afin d’organiser chaque journée au mieux, l’équipe pédagogique -composée de 6 personnes- fait une réunion en visio tous les matins à 8H45. Puis, chaque responsable pédagogique de chaque promotion fait un retour à ses étudiants : « On appelle également les parents, pour leur dire que la vie continue et qu’ils ne doivent pas s’inquiéter ».

 

 

« J’ai parfois même l’impression qu’on est encore plus productifs que quand on est sur le campus » rigole Adam. Pourtant, Jean-Baptiste ne veut pas que leur travail soit obsessionnel : « À Epitech, on travaille beaucoup c’est vrai, mais c’est aussi un vrai lieu de vie, et on veut que ça continue comme ça ! »

Alors, sur Teams, l’équipe d’Epitech Lille a eu l’idée de créer un canal « Cafétéria », où les étudiants doivent parler de tout…. sauf du travail ! « C’est un canal qui fonctionne tout le temps et sur lequel les étudiants peuvent se connecter pour boire un café, pour parler de leur vie, pour se retrouver ! » raconte Jean-Baptiste.

Une soirée étudiante… sur Teams !

Adam, en tant que Président du BDE, regrette de ne plus pouvoir organiser d’événements. Alors, il a imaginé avec son équipe, une soirée de désintégration des étudiants de 3ème année… toujours sur Teams ! « On a remis les prix de l’étudiant le plus gourmand, le plus travailleur, le plus en retard.. On a créé des diplômes qu’on leur a envoyé. Ça a super bien marché, on était entre 80 et 100 en même temps sur Teams, et c’était plutôt une réussite ». Ensuite les étudiants ont joué à de petits jeux tous ensemble pour clore la soirée.

 

Le bureau d’un ou d’une sportif / sportive …

 

« Finalement, après un mois, on commence plutôt à s’habituer à ce nouveau mode de fonctionnement, rapporte Adam. Effectivement, Jean-Baptiste pense que certaines choses sont à garder -comme prévoir une journée de télétravail par semaine pour tout le monde, histoire de mieux s’organiser et d’être plus réactifs.

Adam, lui, en tant que délégué des 2ème année, a très hâte de remettre les pieds dans son école, comme tous ses camarades ! « Mes amis me manquent, et toute la dynamique des locaux d’Epitech aussi » s’exclame-t-il.

Les conseils d’Epitech Lille :

  • Ne pas hésiter à tester de nouvelles choses. L’avantage du télétravail, c’est que ça ne coûte rien.
  • Créer un canal « Cafétéria » sur Teams, sur lequel les étudiants peuvent se retrouver.. et ne pas travailler !
  • Travailler en laissant la fonction vocale allumée
La définition même de l’organisation !
 


Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.