Actualités

Partager sur :
23 décembre 2019
{PORTRAITS}

Christopher Jamme de Lagoutine – Alumni d'Epitech et consultant pour Code Insider

Vue 47 fois

Chez Code Insider, la majorité des développeurs sont issus de l’école Epitech. Pendant un mois, nous allons publier des portraits de ces collaborateurs. Une initiative menée par Code Insider, encouragée par Epitech !

Aujourd’hui, on va s’intéresser au profil de Christopher Jamme de Lagoutine, consultant (Insider) depuis avril 2018 chez Code Insider, une société de conseil spécialisée dans le Software Craftsmanship et les bonnes pratiques de code.

Consultant .NET, il travaille actuellement sur le CRM d’une grande banque, notamment sur des technologies back. Ancien étudiant d’Epitech Paris, il a accepté de répondre à une liste de questions sur son aventure au sein de l’une des meilleures écoles d’ingénierie informatique.

Pourquoi Epitech ?

En premier lieu, le choix Epitech lui a paru assez évident malgré que pour lui, « c’était assez flou ». Il raconte : « Au début, je n’étais pas fort dans le code. Je voulais être ingénieur commercial. C’est finalement le fait d’avoir un diplôme de cadre reconnu par l’Etat, chose que seules les écoles bac +5 comme Epitech et les écoles d’ingénieurs peuvent délivrer. »

Un choix d’autant plus étonnant qu’il n’avait entendu parler de l’école que par le bouche-à-oreille, mais « au fur et à mesure du cursus, et en gagnant en confiance, je me suis tourné vers l’ingénierie logicielle avec les technologies .NET, ce qui m’a plu. »

« J’ai toujours eu pour vocation de bosser dans une grande entreprise, de créer les outils pour la société de demain et c’est ce que cette formation m’a permis d’obtenir : un métier d’avenir. »

Comment se sont passées tes années Epitech ?

Avant de parvenir à atteindre ce métier d’avenir, Christopher a, comme la plupart des néophytes, appris des obstacles qu’il a rencontrés :

« C’était franchement difficile au début. Le code, la programmation, tout était étranger. Avec le temps, j’ai fini par devenir passionné par la technique, et devenir un expert dans le domaine. Je me suis fait de super potes bien plus tard dans le cursus (2e année) avec lesquels j’ai gardé contact encore aujourd’hui. Il y a un esprit de solidarité dans l’école que j’apprécie beaucoup. »

Être un étudiant à Epitech, c’est de faire partie d’une institution dont le modèle d’éducation change constamment, afin de former des cadres capables de s’adapter dans le monde du travail.

 

Dans les locaux de Code Insider

 

Y a-t-il un projet qui t’as marqué en particulier ?

« Hormis les Piscines ? L’avantage d’Epitech est d’être une “école à projets”, ce qui m’a permis d’appréhender différentes problématiques sur des sujets tous plus intéressants. Je retiens notamment le projet R-Type : un jeu vidéo de shooter dans l’espace en réseau et cross-platform (Windows & Linux). J’ai notamment pu bosser sur l’interopérabilité entre Windows et Linux et ça a été un des challenges les plus intéressants à travailler. Si on pousse un peu plus, il y a aussi l’EpiDroid : une application Android qui permettait alors d’accéder à l’Intranet. Ce projet a été un véritable éveil pour moi quant aux applications mobiles. C’est surtout l’un des projets que j’ai dirigés techniquement parlant. Enfin, le 42sh sur lequel on devait refaire un invite de commandes Unix et comprendre comment les programmes sont réellement exécutés »

Au cours de cet échange avec Christopher, la discussion a vite dévié sur l’année d’études à l’étranger. Selon lui, « c’était indispensable ! La Corée, sa culture, son peuple … et sa nourriture ! Cela m’a permis de gagner en maturité, en conscience de soi, spirituellement parlant aussi. Sachant qu’il me fallait diriger techniquement un projet d’études en même temps, c’était un challenge constant et dans tous les domaines : culturel, scolaire, gestion des finances… »

 

 

Qu’est ce qui fait de toi un Epitech à part ?

« J’ai eu une motivation sans faille tout au long de mes études. J’ai toujours cru en ce que j’ai entrepris pour cette école et pour ma carrière tout en évitant les ondes négatives des gens négatifs. J’ai un naturel communiquant et empathique. En plus, Epitech est vraiment une école transverse leader dans son domaine. Étant un cursus purement technique, elle est un véritable tremplin qui permet à ses étudiants de donner le meilleur d’eux-mêmes à tout moment du cursus. »

Selon toi, Epitech est-elle l’école qu’il te fallait ?

« Oui totalement ! Elle forme des cadres parés pour l’informatique. Pour y réussir cependant, il faut être motivé, sous peine de passer totalement à côté. »

Et maintenant ?

« Dorénavant je suis sous contrat avec Code Insider. Je les ai rejoints avant la fin de mes études, en tant que consultant junior en sortie d’études. Le salaire était compétitif et le feeling avec les dirigeants était présent. Ils m’inspirent confiance. Les dojos organisés, les katas sont vraiment un plus non négligeables pour une ESN.

Code Insider & Epitech : de nombreux points communs

Christopher Jamme de Lagoutine : « Par ailleurs, Code Insider possède de nombreux points communs avec Epitech et notamment la mentalité du Clean Code – la Norme est un set de règles de code que l’on doit absolument appliquer à Epitech sous peine d’avoir des points en moins –. Je progresse continuellement puisque Code Insider et ses dojos réguliers me permettent de stimuler mon envie de montée en compétences. Les certifications apportées par Code Insider sont un véritable tremplin pour ma carrière. »

Comme beaucoup de jeunes diplômés, Christopher ne savait pas ce qu’il allait devenir en début de cursus : « Je n’avais aucune visibilité sur ce que j’allais devenir. Je voulais juste travailler pour de grandes entreprises, chose que Code Insider m’apporte aujourd’hui. Aujourd’hui, ma carrière ne fait que commencer mais je sais qu’avec Code Insider, elle est en bonne voie de devenir royale. »

Alors bonne chance pour la suite Christopher !



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.